Ephéméride

Machette Production

Socials

Facebook

Ephéméride

L’historique de la Machette

Tout commence en 2006. Le groupe Skannibal Schmitt existe depuis 3 ans et vient d’autoproduire son premier disque. Besoin d’argent, besoin d’un camion, besoin de demander des subventions… c’est alors que les 11 membres du groupe se réunissent et forment Machette Production. Un an plus tard, le groupe continue son avancée et effectue sa première résidence au Noumatrouff, scène de musiques actuelles à Mulhouse. Besoin d’embaucher, besoin de se structurer…. La première licence de spectacle est attribuée à l’association.

Au bout de 2 ans, les membres de l’association sortent de l’école et se professionnalisent. Des projets musicaux voient le jour et la diffusion se met en marche.
En 2009, les premières intermittences sont validées. La Machette commence à travailler ponctuellement pour des projets du réseau proche (FEP, Ozma).

Petit à petit, la structure élargit les styles et disciplines : Musiques actuelles, jazz, marionnettes…
2011, année charnière pour la structure. Le groupe Skannibal Schmitt commence ici sa deuxième création et signe son 2ème album. Entièrement professionnelle, cette étape introduit la structure dans les champs des financements territoriaux. Dans le même temps, Ozma quitte la production déléguée. Machette production assiste le groupe à la création de sa cie : la Cie Tangram. Puis vient le tour de la Cie Rosebonbon.

En 2012, La structure étend le réseau. La production déléguée et les sollicitations augmentent. Machette production se consolide alors sur le raisonnement suivant : pour accompagner pleinement les artistes, il faut d’abord accompagner leurs projets artistiques.
C’est tout naturellement qu’un an plus tard, la structure signe ses premières créations (Laréosol, Cie fois rien) et ouvre le champ de ses activités (régie, accompagnement des artistes indépendants…)